copeaurnwatches

Dig your own watch hole

Omega

Omega Speedmaster mark IV, un peu de tempérance

Après la mark II (calibre 861 identique à la Moonwatch, mais dans un boitier coussin), et la mark III (calibre 1040 automatique dans un boitier conique – et iconique !), sans parler de la Speedmaster 125, la Speedmaster mark IV marque un certain reflux dans le délire des designers et un relatif retour à une forme de modération stylistique. C’est une sorte de combinaison entre la mark II (pour le boitier) et la mark III (pour le mouvement). Donc une montre nettement plus « classique » que ses aînées de la gamme alternative aux moonwatches que sont les marks.

Agrandir cette image

En version d’origine, ces mark IV ont été livrées avec le cadran « H1 » ci-dessus, entièrement monochrome.

A la différence d’autres marks, la mark IV a toujours été une Speedmaster « professionnal ». Malgré les apparences, le boitier de la mark IV n’est pas du tout le même que celui de la mark II. Il est modulaire, ce qui signifie que le module interne est indépendant du boitier externe et du bracelet, et qu’il peut donc être échangé – interverti avec le boitier d’une mark 4.5 par exemple. Ce qui peut d’ailleurs faire la joie des vendeurs fous sur ebay ou ailleurs, et donner lieu à tout un tas de frankenwatch toutes plus improbables les unes que les autres !

A la différence d’autres marks, la mark IV n’a été livrée qu’avec un seul cadran (H1), un seul boitier, un seul bracelet. Cela étant, pour une raison mystérieuse (ils sont funkys chez Omega), ce cadran H1 a été remplacé lors de révisions ultérieures par un cadran H2 qui comporte un cerclage bleu au-dessus du sous-cadran à 9 heures. Mystère, mystère… Ces cadrans de service ont toutefois l’immense avantage d’être faciles à repérer !

Agrandir cette image

Après service chez Omega, ces cadrans ont bien souvent été changés au profit des H2 ci-dessus.

Les spécifications de la mark IV sont les suivantes :

speeds mark

Afficher en plein format

S’il n’existe qu’un boitier de mark IV, il existe en revanche plusieurs variantes d’inscriptions intérieures audit boitier.

variante 1

fabricant : EPSA (logo cloche de plongée)
design du fond : médaillon Speedmaster gravé, logo Hippocampe et Omega

variante 2

fabricant : EPSA (sans logo cloche de plongée)
design du fond : médaillon Speedmaster gravé, logo Hippocampe et Omega

variante 3

fabricant : EPSA (sans logo cloche de plongée)
design du fond : médaillon Speedmaster gravé, logo Hippocampe et Omega

A en juger par les recherches menées par l’excellent Calibre 1040, il y aurait 8 à 9000 exemplaires de la mark IV qui auraient été produits.

Liens utiles

 

_________________
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :